Traumpfad le chemin de rêve (Tyrol & Dolomites – Autriche & Italie)

Traumpfad le chemin de rêve (Tyrol & Dolomites - Autriche & Italie)

Édition : mai 2019
Première édition : mars 2019
ISBN : 9782955238769

Traversez les Alpes du Nord au Sud au départ d’Innsbruck

 

Tarif : 9,90 €
Ajouter au panier

Ajoutez ce guide à votre panier et recevez les liens de téléchargement par e-mail du topo Guide Apacheta au format PDF, de la trace GPS aux formats GPX/KMZ et bénéficiez des mises à jour gratuites pendant 6 mois.

Présentation

Le Traumpfad, le chemin de rêve

Le Traumpfad, ou le chemin de rêve en Français, est un sentier de grande randonnée qui traverse les Alpes du Nord au Sud. De la vallée de l’Inn en Autriche à la plaine de Belluno en Italie, partez à la découverte de la région du Tyrol et des massifs des Dolomites. Un trek alpin de 260 kilomètres réalisable en 17 jours, qui vous emmènera de 3150 mètres d’altitude à Venise, situé au bord de la mer Adriatique.

Vous trouverez dans ce guide de 71 pages, toutes les informations nécessaires pour organiser votre randonnée, un descriptif complet des itinéraires, ainsi qu’une trace GPS associée au topo. Un fichier GPS complet de 300 km de sentiers qui comprend 20 traces et 229 waypoints.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

Ce guide a été réalisé avec le soutien des Offices du tourisme d’Innsbruck et du Tyrol.

 

Destination

La région du Tyrol et le massif des Dolomites

Le Traumpfad sillonne au milieu de deux grands territoires des Alpes orientales. Dans sa version courte, décrite dans ce guide au départ d’Innsbruck, il débute par une traversée du Tyrol historique situé sur la frontière entre la région autrichienne du Tyrol, Tirol, et la région italienne de Trentin-Tyrol du Sud (en Allemand) ou Trentin-Haut-Adige (en Italien), Trentino-Südtirol / Trentino-Alto Adige. Il se poursuit en Vénétie, Veneto, une région qui s’étend du cœur des Alpes à la mer Adriatique. Durant son parcours, il franchit les massifs des Alpes de Tux, Tuxer Alpen, des Alpes de Zillertal ou Alpes aurines, Zillertaler Alpen / Alpi Aurine, ainsi que l’imposant massif des Dolomites, Dolomiten / Dolomiti, subdivisé en nombreux sous-massifs.

Massif : Alpes de Tux, Alpes de Zillertal ou Alpes aurines, Dolomites / Sous-Massif : Alpes de Luson, Massif de Puez-Odle, Massif de Sella, Massif de la Marmolada, Massif de la Civetta, Massif de Schiara

Le Tyrol

Historiquement, le Tyrol prend ses racines dans le comté princier du Tyrol qui vit le jour au XIe siècle. La province montagneuse atteint son apogée avec la dynastie des Habsbourg et en 1420, Innsbruck en devient sa capitale. Elle passa ensuite sous la tutelle du Saint-Empire romain, de la Bavière… tout en conservant une certaine autonomie. Ce n’est qu’en 1919, à l’issue de la Première Guerre Mondiale, que le Tyrol fut divisé entre l’Autriche et l’Italie. Dans ces deux régions culturellement proches, la langue allemande persiste aujourd’hui encore de chaque côté de la frontière, côtoyant le ladin dans certaines contrées, une langue alpine, et l’italien dans sa partie italienne. Le Tyrol historique débute au Nord avec le massif des Karwendel, Karwendel, près d’Innsbruck et s’étend au Sud jusqu’à celui de la Marmolada, Marmolada, en Italie.

Renommé par son folklore et sa culture ancestrale, le Tyrol est un territoire alpin envoûtant. Yodels et musiques tyroliennes accompagnent les grandes fêtes coutumières, transhumances, solstice d’été, Noël tyrolien, carnaval… font parties des traditions éternelles du Tyrol. Ses vieilles villes historiques, ses villages de charme et Innsbruck, capitale du Tyrol autrichien, jouissent d’un patrimoine et d’une architecture uniques qui ne demandent qu’à être découverts. Les montagnes sont rythmées au son des cloches des alpages et aux contes des gardiens de refuges.

De nombreux sentiers panoramiques d’altitude, Höhenweg, permettent aux randonneurs de découvrir la richesse des massifs du Tyrol. Des refuges aux sommets ou des alpages aux lacs glaciaires, ses majestueux itinéraires enchantent tous ceux qui ont fait le choix de les arpenter. Agrippés sur les plus hautes montagnes le long de la frontière austro-italienne, se trouvent d’importants glaciers, qui hiver comme été attirent les passionnées de la montagne. Les parcs naturels et nationaux présents de chaque côté de la frontière abritent une flore et une faune alpines aussi fragiles que belles.

Les Dolomites

Inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2009, les Dolomites sont l’un des massifs les plus spectaculaires des Alpes. Elles s’étendent au travers des régions italiennes de Trentin-Tyrol du Sud (en Allemand) ou Trentin-Haut-Adige (en Italien), Trentino-Südtirol / Trentino-Alto Adige, et de Vénétie, Veneto, et dans une moindre mesure sur celle de Frioul-Vénétie julienne, Friuli-Venezia Giulia. Les Dolomites doivent leur nom en hommage au géologue français Déodat Gratet de Dolomieu, qui identifia le calcaire dolomitique au XVIIIe siècle.

L’histoire de la formation des Dolomites trouve ses origines au sein d’une mer tropicale, il y a plus de deux cents millions d’années, au temps des dinosaures. Au cours de l’ère Mésozoïque, une forte accumulation de sédiments s’est formée, conduisant aux roches sédimentaires stratifiées d’aujourd’hui. Puis, au début de l’ère Cénozoïque, le mouvement des plaques européenne et africaine, a provoqué une déformation des sédiments et l’élévation des Alpes. L’érosion effectuée par les rivières, les glaciers ont modelé la grande variété des paysages morphologiques karstiques des Dolomites.

Promesses d’un émerveillement constant, les impressionnantes parois abruptes des Dolomites offrent un spectacle unique. Les Monts Pâles, Monti Pallidi, comme elles sont surnommées, offrent toutefois un panel de couleurs étonnant, notamment au crépuscule, lorsque la roche prend des teintes allant du rose au rouge intense. Destination phare des amoureux de la montagne, les Dolomites sont subdivisées en près d’une cinquantaine de sous-massifs. Cette œuvre architectural unique attire les randonneurs du monde entier venus découvrir cette beauté naturelle. De nombreux itinéraires, comme les célèbres Alta Via, arpentent ses cols, ses alpages, ses sommets et ses mythiques via-ferrata, jusqu’au plus haut sommet des Dolomites, la Punta Penia culminant à 3343 mètres d’altitude.

Difficultés

Niveau de difficulté du trek

Le Traumpfad est un itinéraire de haute montagne réalisable en autonomie ou de refuge en refuge, présentant quelques passages techniques et aériens. Il reste cependant un itinéraire classique des Alpes pour les randonneurs, offrant la possibilité d’adapter les étapes suivant son niveau. De nombreux refuges sont présents permettant de profiter du gîte et du couvert. La plus grosse difficulté est la via ferrata de l’étape 22a, mais une variante permet de l’éviter.

Technique et orientation
   

L’itinéraire alpin présente plusieurs passages techniques, soit aériens, soit équipés de câbles et d’échelles, soit à travers des éboulis… Tous sont détaillés au début de chaque étape. Ils restent accessibles aux randonneurs et seule la via ferrata demande un équipement de sécurité adapté. En cas de mauvaise météo des variantes par les vallées ou en bus, permettent de contourner les étapes délicates. En ce qui concerne l’orientation, les sentiers sont bien balisés et généralement évidents. Un GPS reste un plus pour les jours de brouillard ou de neige.

Physique et endurance
   

Quelques étapes demandent d’être en forme physiquement, en particulier au départ et après les ravitaillements, lorsque le sac à dos est au plus lourd. Trois étapes sont également plus rudes que les autres. Il est possible de les redécouper suivant ses envies, les refuges et auberges ne manquant pas tout du long de l’itinéraire. Généralement confortables, ils permettent de se reposer et de se restaurer.

Isolement et autonomie
   

Le trek reste assez isolé, traversant seulement quelques vallées et col routiers, permettant de quitter le Traumpfad en cas de problème. Vous ne serez pas abandonné pour autant, les massifs restent fréquentés en été, notamment à proximité des refuges. Une certaine autonomie en nourriture est nécessaire, les points de ravitaillement se situant tous les six jours de marche. Mais il est possible de manger dans les refuges.

Dénivelé et altitude
   

Les dénivelés cumulés journaliers sont très variables d’une étape à l’autre, dépassant régulièrement les 1000 mètres positifs. Certaines montées et descentes peuvent parfois être bien raides. L’altitude oscille en moyenne entre 1000 et 2500 mètres, avec des passages de cols et de sommets culminant jusqu’à 3150 mètres dans les Dolomites.

En altitude, certaines étapes peuvent devenir délicates, voire dangereuses, lorsque la météo est défavorable, pluie, brouillard, vent, neige… Dans ce cas, il est préférable d’attendre le jour suivant, de contourner l’étape ou de prendre une variante. Des variantes et contournements sont indiqués dans ce guide, mais n’hésitez pas à demander aux gardiens des refuges les différentes options possibles.

Itinéraires

Itinéraires et carte du trek

Carte interactive
Carte interactive

Traumpfad signifie « le chemin de rêve » en allemand. Peu connu en France, il est un itinéraire de renommée outre-Rhin. Ce sentier de grande randonnée qui traverse les Alpes de Munich en Allemagne à Venise en Italie, a été imaginé par Ludwig Graßle, randonneur allemand et auteur de guides. Depuis la première publication en 1977, ce chemin de 550 kilomètres n’a que très peu changé. Il se compose de 29 étapes (variable suivant les éditions), dont 4 se trouvent en Allemagne, 7 en Autriche et 18 en Italie.

Ce guide décrit l’itinéraire dans sa partie la plus alpine, de la vallée de l’Inn, avec Innsbruck comme point de départ, jusqu’à Belluno en Italie, terminus des Dolomites (étapes 7 à 23 du Traumpfad), où Venise n’est plus qu’à deux heures en train. Il est fait abstraction des étapes peu intéressantes au départ de Munich et à l’arrivée sur Venise, ainsi que des Préalpes afin de permettre une traversée réalisable en trois semaines. Seul le massif des Karwendel, situé sur la frontière germano-autrichienne, manque à l’appel.

Randonnées de 4 ou 5 jours : Tyrol autrichien ou Dolomites italiennes. Pour une randonnée dans le Tyrol autrichien à travers les massifs des Alpes de Tux et de Zillertal, suivez l’itinéraire du Traumpfad jusqu’à la frontière italienne. De là, redescendez en direction du lac Schlegeisspeicher, vous y trouverez des bus pour rentrer sur Innsbruck via Mayrhofen. Pour une petite traversée des Dolomites, rejoignez en bus le col Würzjoch / Passo delle Erbe depuis la ville de Sint Martin in Thurn / San Martino in Badia. Suivez le Traumpfad à travers les massifs de Puez-Odle, de Sella et de la Marmolada jusqu’à la ville d’Alleghe. Vous pouvez également partir d’Alleghe pour rejoindre Belluno à travers les massifs des Dolomites de la Civetta et de Schiara.

Randonnées de 10 à 12 jours : Tyrol historique ou traversée des Dolomites. Découvrez le Tyrol historique, en traversant depuis Innsbruck le Tyrol autrichien et le Tyrol du Sud italien, jusqu’au Passo Pordoi, qui marque la frontière tyrolienne. De là, une ligne de bus rejoint les villes de Kurfar / Corvara in Badia et Sint Ulrich in Gröden / Ortisei. Pour une grande traversée des Dolomites, rejoignez en bus le col Würzjoch / Passo delle Erbe depuis la ville de Sint Martin in Thurn / San Martino in Badia. Suivez le Traumpfad à travers les massifs de Puez-Odle, de Sella, de la Marmolada, de la Civetta et de Schiara jusqu’à Belluno.

Randonnées de 17 jours ou plus : Traumpfad le chemin de rêve. Pour un long trek alpin, suivez le Traumpfad d’Innsbruck à Belluno pour découvrir toute la beauté et la richesse du Tyrol historique et des massifs des Dolomites. Au fil des jours, le nom « chemin de rêve » prendra toute son ampleur. Pour allonger la durée de quelques jours, vous pouvez également ajouter des ascensions de sommets en chemin.

Extrait

Télécharger un extrait

Pour recevoir gratuitement un extrait du guide et de la trace GPS, complétez le formulaire. Vous recevrez un e-mail automatique avec les documents en pièce jointe.

Votre prénom, nom*

Votre e-mail*


Les champs marqués d’un astérisque* sont obligatoires.
Vos données resteront confidentielles et ne seront jamais vendues, données ou louées à un tiers. Consultez la page Mentions légales.

Guide Apacheta